Presse



Rencontre franco-allemande, avec les Baladins du Tournugeois et Vokal Total de Germersheim.

 


Echange, et pas seulement vocal, samedi soir à l’abbaye, où deux chorales qui se connaissent bien, les Baladins et le Vokal Total, de la ville jumelle de Tournus, ont mêlé leurs voix le temps d’un concert. Cette soirée organisée pour fêter la venue des membres de Vokal Total a permis aux Baladins de présenter leur nouveau répertoire, qui se termine par un chant portugais, anticipant leur prochain déplacement. Les choristes allemands ont débuté par Les Champs-Élysées pour honorer leurs hôtes, les deux chorales chantant ensemble le premier morceau des Baladins et le dernier de Vokal Total.

JSL, le 20 avril 2015

  Belles balades avec les Baladins

Samedi soir, un public nombreux a applaudi Les baladins du Tournugeois lors du concert donné au profit des enfants malgaches parrainés par Madagascar actions solidaires. Placés sous la direction de Clément Mepas avec Gaëlle Mepas au piano, les choristes ont charmé leur auditoire. Photo Guy Cattin

JSL, le  25/03/2015


Chez les Baladins, on chante de 12 à 83 ans

Le traditionnel repas de fin d’année des Baladins a eu lieu dimanche, à la salle Maurice-Lemberet, à Lacrost.


Après avoir effectué leur répétition avec 63 choristes, dimanche matin, les membres des Baladins ont organisé leur traditionnel repas de Noël. C’était l’occasion de montrer la différence d’âge entre choristes, entre Monique Girard, 83 ans, et Angèle Cotté et Anaïs Touri, toutes les deux 12 ans (les deux recrues de l’année). Était présent également Paul Baudras, l’un des “compagnons de la gaufre” qui, chaque année depuis 1991, participe à la fête des illuminations, le 8 décembre à Tournus, auprès des Baladins.

Pour ce repas, les membres des Baladins ont préparé tous les amuse-bouches et verrines, ainsi que les desserts

JSL, le 16/12/2014


Les chorales ont résoné...


L’an passé, pour fêter la 20e édition des Symphonies d’automne, les formations chorales de la région mâconnaise avaient été mises à contribution, afin de sceller l’harmonie qui règne entre professionnels et amateurs. Fort du succès rencontré, Mâcon symphonies a souhaité leur redonner la même visibilité. Ainsi, durant la semaine – à l’exception de mardi et mercredi – divers chœurs sont venus occuper l’espace Carnot pour donner de la voix. 
Leur pluralité a fait découvrir différents styles musicaux. On a pu ainsi entendre de la musique sacrée, de la variété française, de la musique d’opéra, de la chanson réaliste… bref, un bel échantillon. Le dernier rendez-vous est prévu ce soir.
 

JSL, 15 novembre 2014